Accès Membres

Besoin d'aide ?

S'inscrire sur Grid-France.fr

Besoin d'aide ?

Équipe France

Cholestérol - Comment augmenter le bon cholestérol

Vendredi 22 juillet 2011 à 06:20, Connectez-vous pour commenter cette actualité !

Cholestérol - Comment augmenter le bon cholestérol (HDL)

  • L'huile d'olive augmente le ''bon'' cholestérol.
  • Les niveaux insuffisants de ''bon'' cholestérol favorisent le développement de maladies cardiovasculaires.
  • Pour augmenter les valeurs, les experts recommandent une alimentation saine et équilibrée.




Traduction – L'article original, ici.

Réduire les niveaux de mauvais cholestérol n'est pas la seule stratégie pour prévenir les maladies cardio-vasculaires. Selon la littérature scientifique, avoir un taux élevé de ''bon'' cholestérol aide aussi. Mais comment y arriver ? Les spécialistes tablent que dans un avenir proche, ils pourraient compter sur deux médicaments actuellement à l'étude. En attendant, la meilleure formule réside dans un régime hypocalorique, faire de l'exercice et oublier le tabac.

Une étude publiée cette semaine dans le Journal de l'American Heart Association souligne que l'étude de ces deux nouveaux médicaments (dalcétrapib et anacetrapib) conçus pour augmenter le bon cholestérol, peuvent aussi aider à contrôler le sucre chez les diabétiques. Selon les résultats après trois mois de traitement, les patients de l'étude avaient 0,34 milligramme en moins de sucre par litre de sang que les diabétiques qui ne prenaient pas ces médicaments.

Les chercheurs de l'Institut de Recherche Coronarienne de l'Université de Sydney - Australie - apportent les précisions suivantes :
considérant que quelques 220 millions de personnes dans le monde sont diabétiques et que cette condition augmente le risque de maladies cardiovasculaires et autres problèmes de santé, ce constat présente un triple avantage : le contrôle du glucose, qui augmente le bon cholestérol (HDL) et ces deux bons points concourent à la diminution des risques d'infarctus,

Pour l'instant, le dalcétrapib et l'anacetrapib sont en phase expérimentale; leur développement a commencé il y a cinq ans, lorsque Pfizer a dû suspendre ses recherches sur un médicament (le torcetrapib) conçu pour augmenter le bon cholestérol (HDL),  stratégie efficace pour traiter la maladie coronarienne. Les attentes étaient très bonnes, mais il fut constaté une augmentation de la pression artérielle, ainsi que des angines de poitrine, des infarctus du myocarde et un plus grand nombre de morts. Maintenant, les espoirs sont centrés sur ces deux nouveaux médicaments, qui, comme le torcetrapib, sont également des inhibiteurs d'une enzyme appelée ''CETP'' qui contribue à augmenter les niveaux de bon cholestérol chargé de nettoyer les parois  artérielles des lipides qui, lorsqu'ils s'accumulent, peuvent obstruer les vaisseaux et causer des dommages cardiovasculaires. Selon le principal responsable de l'étude, Philippe Barter, ''les nouveaux médicaments ne causent pas d'effets secondaires, bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires."

Confirmation des effets du ''bon'' cholestérol


Alors que les scientifiques continuent d'étudier  l'anacetrapib et le dalcétrapib, en Espagne, les experts de la Société Espagnole de Cardiologie ont publié un document dans lequel ils insistent sur l'importance d'accorder une attention particulière au ''bon'' cholestérol, car «si elle est en deçà des valeurs souhaitables (moins de 40 mg / dl chez les hommes et moins de 50 mg / dl chez les femmes), favorise le développement d'un syndrome métabolique (une combinaison de plusieurs anomalies, notamment l'hypertension, l'obésité, des niveaux élevés de glucose, de triglycérides, etc.) et donc, les maladies cardiovasculaires et le diabète de type 2. En fait, après avoir examiné les dossiers de 574 patients qui avaient été hospitalisés pour un accident coronarien aigu, les spécialistes ont confirmé que plus de la moitié avaient un syndrome métabolique avec comme éléments les plus fréquemment rencontrés, l'hyperglycémie dans 85% des cas et le ''bon'' cholestérol en dessous de 80%.

Il y a de plus en plus de preuves que chez les patients présentant un syndrome métabolique ou un diabète de type 2, le traitement doit se concentrer non seulement sur la réduction du ''mauvais'' cholestérol (LDL), mais aussi sur l'augmenter du ''bon'' cholestérol. Comme l'a soutenu le Dr. Antonio Hernandez, coordinateur de l'étude et chef du service d'Endocrinologie, de l'hôpital Universitaire ''Dr. Peset '' de Valence, ''bien que nous ayons réussi à réduire le mauvais cholestérol grâce aux statines, il reste une prévalence importante de maladies cardio-vasculaires, due à de faibles niveaux de bon cholestérol.''

Comment augmenter le taux de bon cholestérol


''Pour augmenter le taux de «bon» cholestérol'', explique le Dr Hernandez, "nous n'avons pas de médicaments aussi efficaces que ceux utilisés pour réduire le ''mauvais'' aussi un véritable changement de mode de vie, en évitant le tabac et la sédentarité et en suivant une alimentation équilibrée, est essentiel."

Plusieurs personnes se demandent s'il y a un aliment clé pour élever les niveaux de HDL.
Selon le Dr. Leonardo Reinares, directeur de l'Unité des Lipides de l'Institut Cardiovasculaire de l'Hôpital Clinique de Madrid, "mise à part l'huile d'olive, il n'y en a pas qui soit capable de modifier le ''bon'' cholestérol. Les graisses monoinsaturées comme l'huile d'olive, sont capables d'augmenter le HDL, mais comme elles sont hautement calorique, nous les recommandons en petites quantités, surtout s'il s'agit de personnes en surpoids.''

Par contre, ce que recommandent généralement les médecins, c'est ''de perdre du poids grâce à un régime hypocalorique basé sur des dosages adéquates de glucides, de protéines et de graisses'' précise le Dr. Reinares. En outre, une alimentation équilibrée doit être accompagnée d'exercice physique et, bien sûr, il faut éviter le tabac. ''Si le patient présente des risque cardiovasculaires, alors nous préconiserons un traitement pharmacologique (par exemple, l'acide nicotinique)."



Nb : Des erreurs de traduction sont possibles - Seul le texte dans sa langue d'origine fait foi, ici..

Par Yeti_73

Imprimer l'actualité

Remonter en haut de la page

Association et calcul partagé, vous êtes partant ?

Ce site est le site de l'équipe France du calcul partagé (médical et climatique). Mentions légales | Contact